Sophie

Date de publication du témoignage :

11 Déc. 2018

RDV avec Sophie (Moissac), saut en parachute, course au Sénégal : plus rien ne l’arrête !

J’ai 41 ans et 2 garçons de 5 et 11 ans.
Mr Crabe, comme je l’appelle, est arrivé dans ma vie en Octobre 2017, un vendredi 13. Banal contrôle suite à une opération du sein droit pour enlever un adenofibrome bénin. Lors de ce contrôle, le radiologue me dit « il y a une nouvelle tâche, sans doute rien de grave, mais faites une biopsie quand même »… Quel bon conseil : 3 semaines plus tard on m’annonçait un cancer… Bien sûr, c’est un coup de massue… abattement, doutes, peur et colère…
Mais j’ai relevé mes manches, relevé la tête et j’ai décidé de vivre vraiment cet événement dans ma vie et de le subir le moins possible : une amie différente m’a accompagnée à chaque chimio pour en faire un moment « sympa » de papotage et de partage. J’ai marché, couru,… avec des voisines, des copines, des mamans d’école… tout un entourage s’est mobilisé autour de moi et j’ai découvert en moi des ressources insoupçonnées. J’ai enchainé avec 33 séances de radiothérapie.
Tout ça, tout en travaillant dès que je le pouvais. Certains clients ne se sont même pas rendu compte de mon combat.
J’avais aussi créé un groupe FB pour raconter les petites anecdotes et moments forts de cette « aventure » si particulière.
Le combat n’est pas facile, il y a des hauts et des bas, mais il faut essayer de positiver, d’accepter de ne pas tout maitriser… et de profiter de chaque journée où on se sent bien. Il faut aussi accepter les jours de « moins bien », les coups de mou… et de demander de l’aide…
Aujourd’hui, je suis sous hormonothérapie. Je ne sais pas si la bataille est gagnée mais je profite de chaque moment. Je suis émue devant les beaux paysages, les rencontres, les moments passés avec mes enfants, mon mari, mes amis… tout me prend aux tripes.
My new me, mon nouveau moi, c’est d’être toujours la même qu’avant fonceuse, battante, dévouée à mon travail et aux autres… mais d’accepter aussi de me poser parfois, de prendre du temps pour moi… Il y a encore du boulot pour m’accepter sous ce « nouveau format » mais je travaille sur moi… L’art-thérapie m’aide beaucoup, et le sport aussi.

Je continue à me lancer des défis ! Mr Crabe n’a pas gagné ! Je pars au Sénégal en Février pour la course solidaire la Sénégazelle. Je devais y participer en 2018 mais j’ai dû annuler à cause des traitements. Alors cette année, j’y serai ! Je m’entraine à fond, je cours moi qui n’était pas une adepte des footings !! J’aurais ma revanche !!! Et je prends plaisir à dompter mon corps, le sentir vivant et « performant », à ma mesure bien sûr.
J’au aussi sauté en parachute début septembre avec Maladie en chute libre : sauter dans le vide, sauter dans ma nouvelle vie pour laisser tout ça derrière moi.

Alors je voudrais juste dire que je ne suis plus la même c’est vrai, mais je ne suis pas complètement différente non plus… C’est my new me.
Vous avez tous et toutes en vous les ressources pour devenir celui ou celle que vous voulez être.
Mon leitmotiv préféré : « La vie ce n’est pas d’attendre que l’orage passe, c’est d’apprendre à danser sous la pluie » – Sénèque.
Alors courez, dansez,… soyez qui vous voulez !

Maladie en Chute Libre

Découvrez l'émouvant premier saut en tandem de l'association "Maladie en Chute Libre". Nous avons besoin de vous ! N'hésitez pas à liker la page FB https://www.facebook.com/maladieenchutelibre/ et de cliquez sur "Invitez des amis"

Publiée par Maladie en chute libre sur Samedi 27 octobre 2018