Sabine

Date de publication du témoignage :

9 Fév. 2021

RDV avec Sabine (Heimersdorf – Alsace). Suite au décès de son mari d’un cancer de l’œsophage, elle a écrit un livre pour partager son histoire.

Mon mari a contracté un adénocarcinome de l’œsophage en 2011.
Malgré la terreur que nous inspirait son cancer, nous avons décidé, d’un commun accord, de ne pas nous laisser abattre et de tout mettre en œuvre pour sortir vainqueurs de ce combat. Après deux récidives, et non sans avoir résisté vaillamment aux effets dévastateurs causés, non seulement par la maladie, mais également par les nombreux traitements, mon mari est décédé en 2016, au bout de six années, alors que son oncologue avait prédit qu’il ne tiendrait pas plus de deux ans.

Nous n’étions pas satisfaits de sa prise en charge et il m’avait demandé de témoigner en écrivant un livre pour dénoncer certaines dérives. J’avais commencé à remplir quelques pages, mais les différents coups de théâtre, qui ont jalonné son parcours, ont requis toute mon énergie.
Trois années m’ont été nécessaires pour exaucer son vœu, témoigner du vécu du malade, mettre en garde les patients par rapport à certaines lacunes de notre système de santé, insister sur le droit aux traitements et surtout délivrer ce message : ne jamais abandonner…
Mais ce livre dévoile également à quel point notre manière de vivre, le stress, certaines blessures profondes peuvent intervenir cruellement sur notre corps. C’est pourquoi je parle également de notre vie personnelle. De plus, les sentiments intenses que nous partagions nous ont permis de résister moralement à cette menace de mort qui planait au-dessus de lui.

Au moment où j’ai décidé de terminer mon manuscrit, j’ai également ouvert une page Facebook sur laquelle je publiais des textes en rapport avec notre parcours contre le cancer et sur mes émotions face à ce terrible tsunami qui avait bouleversé nos vies.

Ecrire m’a permis, dans un premier temps, de poser des mots sur la douleur, de me servir de mes sentiments afin qu’ils deviennent ma force, mais aussi d’échanger avec des malades et des proches, ayant vécu le même type de parcours. Ils m’ont soutenue dans mon projet et je les ai écoutés, moi aussi.

Nous avons partagé nos expériences, je suis restée à leur écoute pour tenter, si besoin, de les réconforter et les conseiller dans la mesure de mes moyens. Je n’aurais jamais pensé que ce projet soit aussi enrichissant et que je fasse de si belles rencontres. Et je peux déclarer que j’apprécie, aujourd’hui, mêmesi mon mari me manque toujours, d’être en vie et que j’ai gagné en assurance et optimisme. Une belle aventure que je compte bien prolonger…

Je souhaitais également remercier mes éditeurs de cœur, sans lesquels mon projet n’aurait pas abouti. Merci également à CMyNewMe de m’avoir permis de témoigner.

https://www.facebook.com/60sabineschilling

Extraits disponibles sur http://ma-derniere-rivale-le-cancer.fr/