Isabelle

Date de publication du témoignage :

23 Avr. 2019

RDV avec Isabelle (Saône et Loire), une « endurante » qui avance, petits pas par petits pas, vers sa nouvelle vie, son nouvel avenir.

On vit notre vie bien remplie, je vis ma vie. On a notre quotidien, et des années s’écoulent… Et puis un jour, à 51 ans, en août 2018, on pousse une porte pour faire une mammographie… et là… c’est le bouleversement total, on tombe dans le vide, on se retrouve face à quelque chose qui nous dépasse…
Faire une biopsie ? Deux tumeurs au même sein : une « in situ », bien au chaud dans sa coquille, et l’autre agressive, invasive, qui a touché un ganglion sentinelle. Je n’y connais rien à tout cela moi… Je n’y ai même pas songé, ni réfléchi… Jusqu’ici tout allait très bien… et me voici abasourdie, la tête vide due au verdict, le néant… « Cancer du sein !!! »… et tout ce que cela va comporter… impliquer, changer, dans ma vie.
Il n’y a plus qu’à se laisser conduire pour une mastectomie et reconstruction mammaire avec implant. Rejet de mon corps de cette prothèse… Septicémie… Re-ablation du même sein… Analyses de toutes sortes… Rendez-vous multiples… IRM… Scanner… Pet Scan… Pose d’une chambre implantable… Anesthésies locale et générale… 6 chimios et 20 séances de radiothérapie, suivies de 5 ans d’hormonothérapie…
Et bien tout ça, tout ça !!! À quoi s’attendre pour l’avenir ??? On est sur un tapis roulant, sans issue, et on va où l’on doit nous mener, pas le choix… Avoir confiance en la médecine… Oui… mais pas si rassurée… jamais… Je me vois comme une enfant qu’on dirige à droite, à gauche, pour se rendre je ne sais où…
Voici six mois maintenant que je suis une « Endurante », une qui encaisse les chimios pour détruire ce crabe sournois, invisible, silencieux… dévastateur… Mon corps se bat, mon esprit se débat et j’ai la rage de m’en sortir. Le mot « Cancéreuse », je ne l’aime pas, il me fait peur…
Vous êtes dans votre bulle de douleur, on est comme dans une enveloppe, drapé de mal-être, physique et psychologique où l’on ne voit plus la fin de chaque jour, et de chaque longue nuit qui s’écoule. Toutes ces grandes épreuves à affronter… surmonter…
Alors, petits pas par petits pas, j’avance pour la victoire, pour la guérison… pour retrouver ma vie d’avant… retrouver mon image, mon corps… mon moi dans ce miroir… Le parcours reste long, difficile, dur. La souffrance peut occuper tellement de place qu’on en oublie le bonheur, le temps qui passe…
Mais la vie reprend doucement dans les moments plus calmes, plus doux, après chaque étape… Je crois en la vie, je crois en mon corps, ma force et je crois en tous ceux qui m’aiment et que j’aime. Tant que je suis debout, avec mes petits pas, et mon cœur qui bat, j’avance vers cette destinée, vers ce but… Je sais, je sens… que je vais m’en sortir… pour mieux rebondir à la vie.

https://www.facebook.com/Cancer-tu-nes-point-mon-copain-252496312109674/