Gwennaëlle

Date de publication du témoignage :

24 Mar. 2021

RDV avec Gwennaëlle (Rennes). Atteinte d’un lymphome de Hodgkin, la maladie lui a appris à prendre du temps pour elle et à s’écouter.

Tout a commencé un soir d’été 2019 lorsque j’ai senti une “boule” au-dessus de ma clavicule. Après consultation et divers examens, le diagnostic tombe : je suis atteinte d’un lymphome de Hodgkin. C’est un cancer qui se soigne bien, mais il faut passer par la chimiothérapie et parfois la radiothérapie pour en venir à bout. Débutent alors les examens médicaux en tous genres avant le début des traitements.
L’une de mes premières pensées à l’idée de commencer la chimiothérapie fût pour la perte de mes cheveux. Ils étaient longs, je les aimais, et je savais que j’allais les perdre. Ça a été l’une des choses les plus difficiles à accepter, mais avec le temps on relativise. On sait que ça va repousser, et que s’il faut passer par cette perte pour rester en vie, alors ce n’est finalement pas grand-chose.

Pour des raisons personnelles, je suis retournée vivre chez ma mère pendant le temps des traitements. La maladie a cet avantage qu’elle resserre les liens familiaux. J’ai été très entourée par ma mère et ma sœur, surtout avec le confinement qui a été prononcé en mars 2020. Malgré les effets secondaires liés à la chimiothérapie, lors des moments où je me sentais mieux, je trouvais la force de faire rire ma famille et de leur montrer que j’allais combattre ce mal. Je me plaisais à dire, à force de les faire rire, que j’allais écrire un spectacle.
Bizarrement, lorsqu’on est malade, on trouve des ressources insoupçonnées en soi. L’humour m’aura permis d’amener un peu de légèreté pour moi et pour les miens dans ce combat qui nous a tous chamboulés.

Cette épreuve m’a fait prendre conscience que la vie est courte, qu’à tout moment quelque chose peut nous arriver et qu’il faut en profiter au maximum. J’ai pris conscience qu’il fallait penser à soi, et prendre les décisions qui nous font du bien. J’ai quitté une relation qui ne me convenait plus, je réfléchis à un nouveau projet professionnel et surtout, je prends du temps pour moi et je m’écoute.
Parce qu’on a le droit de prendre ce temps rien que pour soi.

https://www.instagram.com/gwenniemars/?hl=en