Emilie

Date de publication du témoignage :

7 Mai. 2019

RDV avec Emilie (Région Toulousaine. Elle a trouvé dans la méditation une force et une sérénité à toute épreuve.

Le 19 septembre, c’est le jour de ma fête, la Sainte Émilie. Le 19 septembre 2014, c’est aussi ce jour-là que tout a commencé.
À l’âge de 35 ans, on m’a diagnostiqué un cancer du sein de grade 3. À partir de ce jour, mon quotidien s’est transformé : j’ai enchaîné huit séances de chimiothérapie, une mastectomie, trente séances de radiothérapie, une mutation BRCA2, une reconstruction et une mastectomie prophylactique.
Voilà, vous connaissez maintenant mon parcours médical.
Ce n’est pourtant pas celui-ci que je souhaite partager avec vous aujourd’hui. C’est tout le reste : tout ce qui a changé grâce, oui grâce, à la maladie.
Au travers de ce cancer, et pour la première fois dans ma vie d’adulte, j’ai appris à penser à moi et à écouter mes émotions et mes ressentis. J’ai appris à me connaître.
Sur ce chemin, j’ai découvert la méditation de pleine conscience. Ce fut une révélation.
Après avoir visionné une vidéo qui expliquait ses bienfaits, je me suis inscrite auprès d’une instructrice pour suivre le protocole MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction). C’est un programme d’initiation sur huit semaines qui permet de découvrir la pleine conscience et d’installer efficacement une pratique quotidienne.
Je me rappelle encore, avec beaucoup d’émotions, les jours qui ont suivi. La méditation m’a réellement apaisée. Elle m’a permis, tout à coup, d’accepter la maladie et de découvrir une forme de sérénité en moi. C’est grâce à elle que j’ai, quelques semaines plus tard, pu me rendre à l’hôpital et me faire opérer en étant sereine, reconnectée avec mon corps et en paix avec ce qui allait se passer.
La pleine conscience est devenue, au fil des mois, une béquille, un outil pour affronter le quotidien. Elle m’a permis de prendre du recul. Elle m’a reconnectée à l’instant présent. Elle a été le plus merveilleux des voyages intérieurs. À ses côtés, j’ai appréhendé les épreuves du quotidien de la manière la plus apaisée qui soit. La méditation m’a accompagnée, guidée et soulagée durant la maladie. Elle fut un cadeau merveilleux.
Elle fait aujourd’hui partie intégrante de mon quotidien et de mon équilibre. Au fil des mois, c’était devenu une évidence : je voulais, devais, partager cette richesse-là. Je voulais partager cet outil avec le plus grand nombre. Je devais aussi changer de vie. Je ne trouvais plus de sens au sein de mon entreprise. Alors, j’ai fait un pari fou. Je me suis retirée de l’entreprise familiale, que je gérais avec mon frère. J’ai décidé de consacrer tout mon temps et toute mon énergie à la méditation. Une nouvelle fois, elle s’est montrée le plus précieux des outils durant ces mois de changement.
J’ai donc créé @jemepause, une application dédiée à la méditation de pleine conscience, visant à accompagner les personnes durant l’épreuve de la maladie. Elle est disponible sur smartphone et tablette. Elle s’adresse aux patients, à leur entourage et à l’ensemble des soignants.
Aujourd’hui, et chaque jour, je remercie la vie. Je sais que j’ai fait le meilleur des choix : celui d’être en accord avec mes valeurs profondes. Je suis sereine et apaisée.
L’application @Jemepause est ma façon à moi de rendre le monde meilleur, et, aussi, plus serein.

https://www.facebook.com/jemepause.meditation/