Déborah

Date de publication du témoignage :

30 Nov. 2019

RDV avec Déborah (Montauban). En rémission d’un cancer très rare, elle a choisi d’aider et partager avec les autres à travers l’écriture d’un livre.

J’ai 49 ans et le cancer a frappé à ma porte en 2016. Comme la plupart de ceux qui sont passés par cette épreuve, j’ai pris une sacrée claque quand on m’a annoncé que j’avais une tumeur. Tout a commencé par une douleur lancinante dans le genou gauche à l’automne 2015. Les mois passaient et la douleur devenait de plus en plus insistante jusqu’à devenir totalement insupportable. Une IRM a révélé alors que j’avais un leiomyosarcome intra-osseux. Il s’agit d’un cancer rarissime pour lequel il n’existe pas de protocole. Heureusement pour moi, on m’a mise entre les mains des meilleurs, notamment le chirurgien qui m’a opérée et l’oncologue de l’Oncopole de Toulouse.
Je suis donc entrée dans ce tunnel sombre de la maladie où la moindre ombre terrorise et il a fallu avancer. La chimiothérapie était très dure, très dense. Il s’est passé une chose incroyable : j’ai découvert en moi une source intarissable de force, de courage, de résilience. J’ai mis au point ma propre stratégie pour tenir, avancer en fixant le point de lumière au bout de ce tunnel.
Il y a eu des doutes, des épisodes de souffrance physique qui ont brisé mon corps mais jamais mon mental.
Ce n’était pas facile car mon couple, déjà fragile, subissait de plein fouet le travail de sape de la maladie. La méditation a été un soutien constant ainsi que l’amour de ma famille dans lequel je n’ai cessé de baigner, et sans lequel je n’aurais pas aussi bien tenu la distance.
J’ai par la suite subi une lourde intervention où on a enlevé une partie de mon quadriceps et placé une prothèse massive de reconstruction.
Sept mois de rééducation intense en centre ont suivi. Sept mois à serrer les dents, pleurer face à la souffrance. Sept mois à partager aussi avec tous mes frères d’armes du centre.
Aujourd’hui, toujours en rémission, je n’ai jamais été aussi heureuse, épanouie et confiante en l’avenir. J’ai trouvé les réponses à toutes mes questions existentielles. Je me suis trouvée et sauvée. Tout ce cheminement intérieur et dans la maladie, j’ai eu à cœur de le coucher sur le papier. Au départ c’était davantage une thérapie personnelle mais progressivement j’ai réalisé que toutes ces découvertes, ces petits trucs que j’avais mis en place, toute cette introspection positive, je ne pouvais pas le garder pour moi. Je voulais aider et partager.
Et c’est ce que j’ai fait avec « La Révélation du Tsunami », qui vient de sortir au format numérique sur la plupart des grandes librairies en ligne (Amazon, Cultura, La Fnac). J’en ai déjà des retours qui me donnent beaucoup de joie car visiblement cela aide vraiment et c’était le but.
Petite précision : l’argent de la vente sera en partie reversé à La Ligue Contre le Cancer.
L’espérance et la compassion sont les plus puissantes des armes. N’en doutez jamais !

https://www.linkedin.com/in/blanc-deborah-171135175
https://www.librinova.com/…/debo…/la-revelation-du-tsunami-2