Déborah

Date de publication du témoignage :

2 Déc. 2021

RDV avec Déborah (Metz). Elle nous parle de la difficulté d’avoir un cancer, puis un deuxième. Mais « la vie l’emporte », comme elle nous le raconte.

Je m’appelle Deborah et je suis à l’aube de mes 47 ans.
Depuis mon plus jeune âge, j’ai été confrontée à la maladie. Soucis neurologiques. Le temps est passé et j’ai eu 2 enfants. Un vrai parcours de combattante aussi, mais la vie a été plus forte.

Autant dire qu’en 2017, lorsque j’ai fait ma mammo de contrôle, je n’ai pas été surprise par le diagnostic. Je vous épargne les traitements et autres réjouissances. Le plus important pour moi était de faire le test génétique car plusieurs cancers étaient déclarés dans ma famille et j’espérais que mes nièces et mes enfants seraient épargnés. Je n’ai pu faire ce test qu’à la fin des traitements et les résultats sont tombés au lendemain de l’annonce de mon deuxième cancer, en octobre 2018.

Autre cancer = nouveau traitement. Et comme ce n’était pas assez d’épreuves, mes problèmes neurologiques sont revenus.
Mais la vie continue.

Aujourd’hui, je ne travaille plus car mes longs arrêts de travail ont entraîné une rupture de contrat, d’un commun accord. Je n’en ai plus la force. Mais je m’accorde du temps et profite de chaque jour. Je découvre la vie telle que je ne l’avais jamais perçue. Bien sûr, mes cancers ont été des tsunamis et ont coupé les liens que je pouvais avoir avec ma famille, mais la vie l’emporte et chaque jour vécu est un jour gagné.

https://www.instagram.com/debbyd14/