Charlotte

Date de publication du témoignage :

17 Oct. 2018

RDV avec Charlotte (Vienne) : elle aborde son deuxième cancer avec une approche saine et partage ses enseignements dans son application myCharlotte.

J’ai 28 ans, ca fait un mois que je viens de rencontrer celui qui deviendra mon mari, je suis amoureuse, j’ai un job dans une super boîte après avoir fait de bonnes études, un cercle d’amis merveilleux. Tout pouvait aller pour le mieux dans le meilleur des mondes. Jusqu’à l’annonce du diagnostic : un cancer du sein, une ménopause artificielle, zéro libido, je prends 10 kg tout au long des chimio, radio et hormonothérapies, bref, plus rien de tourne comme avant. Pourtant je la veux ma vie d’avant, dans l’insouciance et la joie de vivre. Je m’accroche, je retrouve un job plus que prenant, je sors, je résiste et je suis forte. Un an après m’être mariée je pense voir ma gynéco pour comprendre pourquoi je tarde à tomber enceinte. Deuxième coup d’arrêt : une récidive. Double mastectomie, nouvelle chimiothérapie, on recommence.
Sauf que cette fois-là je me dis que c’est un message fort que mon corps m’envoie. Peut-être n’est-il tout simplement pas d’accord avec ma façon de vivre. Je le fatigue trop, je me fais violence plutôt que d’être tendre avec moi-même ? Je vois ce second cancer comme un avertissement majeur et prends le temps de faire une pause, de réfléchir, de me faire aider par d’autres. J’organise mon quotidien autour d’activités qui me font du bien : le Pilates, le yoga, la méditation, un changement dans mon alimentation. Les traitements se passent tellement mieux que la première fois et je décide alors d’opérer un changement durable. « Quoi, tu as fait Scpo pour devenir prof de Pilates ? » Oui, j’ai fait cela. Et je travaille maintenant aussi avec des personnes qui sont malades, je me fais du bien au quotidien et j’essaie de transmettre ce que la seconde maladie m’a enseigné : accepter une situation et choisir d’agir, décider de faire autrement afin de vivre sereinement avec la situation donnée. Je n’aurai pas d’enfants, mon corps est trop fatigué apparemment, mais j’ai une vie de couple merveilleuse et un projet commun avec mon mari : celui de transmettre à d’autres femmes un peu de notre expérience : l’application MyCharlotte est en train de voir le jour, afin de permettre à d’autres de mieux vivre avec les effets secondaires des traitements contre le cancer du sein. Les cancers m’ont apporté tant d’expériences au cours desquelles je me suis trouvée.