Caroline

Date de publication du témoignage :

17 Jan. 2019

RDV avec Caroline (Vannes), de l’armée sur les planches en passant par la case cancer.

Je suis Caroline, une battante qui me suis engagée dans l’armée à 19 ans. Chef de projet marketing mais en burn-out à 28 et frappée par le cancer à 32 : un « lymphome B grandes cellules du médiastin ». À 35 ans, j’ai suivi des traitements FIV pour être maman pour finalement être déclarée infertile.
Toutes ces étapes de vie représentent aujourd’hui la richesse de mon histoire, la singularité de mes écrits. Depuis l’âge de 14 ans en effet, le théâtre est présent dans ma vie. Ce prisme de lecture de la vie n’a eu de cesse de m’armer et de me permettre de toujours percevoir le côté théâtral des situations.
Ma maladie a été le déclencheur de mes écrits, lorsque j’étais en chimiothérapie. J’écrivais pour ma famille, au cas où je ne m’en sortirais pas. Je souhaitais leur dire qu’au moins j’avais bien ri. Ce récit a été alimenté par la richesse des situations. Forte de cette expérience unique et universelle est né le « seule en scène » la Chauve SouriT que j’interprète aujourd’hui. L’accroche du spectacle est « Mon cancer va vous faire mourir… de rire ! ». J’y raconte avec désinvolture et humour : l’armée, le burn-out et mon combat contre le cancer.
De l’annonce à la famille « pourquoi tu me fais ça ? », aux amis « oh non pas toi, t’étais trop sympa », du speed dating sans cheveu, aux pénibles colocataires d’hôpitaux dépressives… Tout le monde y passe. L’écriture puis le théâtre me permettent de partager mon expérience auprès de malades en traitement, d’anciens malades, d’accompagnants, de soignants et du grand public. Cette expérience de partage fait partie de mon processus de résilience et, collectivement, permet de sensibiliser, dédramatiser, rire ensemble, pour une fois, de cette maladie.
Je partage ma perception, ma manière de prendre les choses. Lorsque j’ai appris la terrible nouvelle de mon cancer, j’ai pensé au sketch de Jean-Marie Bigard. C’est l’histoire d’une chauve-souris qui se déguise et arrive à se faire passer pour un pote à lui. Tout au long de ce sketch, on se dit « admettons, admettons qu’elle y arrive… ». Je me suis toujours dit ça pour les autres alors, pourquoi pas pour moi ? La première de mon spectacle a eu lieu à Toulouse devant 500 personnes et depuis je l’ai joué une vingtaine de fois. Que de rires, de fous rires et d’émotions partagés avec le public ! Les retours sont unanimes !
« La Chauve SouriT » cherche un producteur, un investisseur. Une version roman de « La Chauve souriT » est également prête et cherche son éditeur. Je souhaiterais aussi la publier en BD. Je propose également des formations à l’écoute active pour les bénévoles accompagnant les malades.
Mon objectif est vraiment de faire quelque chose de positif de ce qui m’est arrivé.

https://www.youtube.com/watch?v=JQPRCJ1lxX0&t=0s