Photo de Betty

Betty

Date de publication du témoignage :

30 Juin. 2020

RDV avec Betty (Loiret). Elle a perdu sa maman et ses 2 sœurs atteintes de cancers. Elle même en rémission, elle a créé une page pour échanger et partager des activités.

Betty, heureuse d’avoir 50 printemps. Ma mère est décédée d’un cancer du sein, après 3 années de douloureux soins. J’’avais 20 ans. Autant vous dire, que oui, j’avais une peur bleue du cancer du sein.

En 2015, j’ai été licenciée. J’ai recherché activement du travail et j’ai été retenue pour occuper un poste en CDD. Je pensais que la mauvaise période s’achevait. Mais, en octobre, j’ai appris que ma troisième sœur était atteinte d’un cancer du pancréas ! Cette nouvelle fût terrible.

En octobre, j’ai passé une mammographie de contrôle, comme tous les ans. Une tâche suspecte de 4 mn était à analyser. Plusieurs semaines se sont passées avant de pouvoir faire des prélèvements, puis un mammotome. En février 2016, j’apprenais que j’étais atteinte d’un cancer. Le chirurgien a dû m’enlever un tiers de mon sein gauche, suivies de 25 séances de radiothérapie. L’annonce de la maladie, la chirurgie et les soins mon épuisée. Je repris mon poste malgré tout.
Au moins de juin de cette même année, c’est ma sœur aînée qui m’annonçait qu’elle était atteinte d’un cancer récidivant du sein. Son foie, ses os et son cerveau étaient touchés.

Toutes les trois, nous avons combattu, échangé sur nos peines !!!

Au mois de novembre, j’ai dû subir une hystérectomie totale. Cette opération a des conséquences sur le corps, sur le moral et également sur l’entourage. Mes trois filles et mon mari, on fait au mieux, pour m’épauler. Un an après mes soins, j’ai réalisé ce que je venais de traverser. Mon moral n’était pas bon. Je lisais plus, commençais des activités manuelles, je prenais du temps pour moi. Ma vie ne serait plus jamais comme avant.

Ma sœur atteinte d’un cancer du pancréas a beaucoup souffert, elle a subi de très nombreuses interventions en plus de la chimiothérapie et de la radiothérapie. Elle est partie en mars 2017. Ma sœur aînée est également décédée en janvier 2018. Je me dois d’être courageuse pour mes sœurs !

Trois ans après mon intervention, j’ai fait une reconstruction mammaire. La cicatrisation a été longue et la greffe du mamelon n’a pas pris. Il me reste le tatouage, qui est prévu en juin 2020.

En 2019, j’ai décidé de crée une page « Rose Soutien Cancer du Sein« , pour informer à ma façon, sur cette maladie, sur Facebook et Instagram. J’ai également créé un groupe sur Facebook, du même nom, qui permet aux femmes d’échanger sur cette épreuve et également, de proposer des idées de sorties, des conférences, des ateliers situées dans le Loiret.

Rose m’aide beaucoup, elle devient mon amie, mon soutien. J’apprends beaucoup sur le cancer, mais également sur le relationnel.
Je remercie toutes les personnes qui me suivent.

https://www.facebook.com/Rose-Soutien-Cancer-du-Sein-118804856195664/
https://www.facebook.com/groups/449985442518400/
https://www.instagram.com/rose_soutien_cancer_du_sein/