Photo de Nathalie

Nathalie

Date de publication du témoignage :

4 Mai. 2021

RDV avec Nathalie (Seine Maritime). Actuellement sous hormonothérapie, elle tente l’écriture de son parcours.

J’ai bientôt 53 ans. C’est en Avril 2019 que l’on m’a diagnostiqué un cancer du sein infiltrant. En octobre 2018, alors que je disais à ma gynécologue que je sentais une boule au-dessus de mon sein droit, elle me disait que ce devait être une mastite mais rien de bien important. J’ai donc fait ma mammographie quelques mois après, ne m’inquiétant pas … En avril 2019, le couperet est tombé.

Après avoir été assommée par cette annonce d’une violence extrême, j’ai enchaîné cinq séances de chimiothérapie avec tumorectomie, retrait des ganglions axillaires et vingt-cinq séances de radiothérapie. Aujourd’hui sous hormonothérapie, je peux dire que tout passe finalement dans la vie. J’avais choisi de me mettre en mode positive, bien que j’avançais la peur au ventre. Mon mari et mes enfants ont été mon moteur et comme j’aime la vie, je la prends à bras ouverts et me concentre sur moi, chose que je ne faisais pas avant, car j’aime aider les autres.

Mon travail avait une part très importante dans ma vie, mais aujourd’hui en télétravail, je gère mes établissements à mon rythme et j’ai pu m’entourer de bons professionnels. Travaillant avec mon mari, celui-ci m’a facilité les choses et je lui en suis très reconnaissante. J’espère être totalement sortie d’affaires dans quelques temps. Je médite beaucoup depuis des années et je fais aussi des séances d’acupuncture qui sont salvatrices.
Je tente l’écriture de mon parcours, mais je prends mon temps, en me disant que toutefois, un jour, je pourrais peut-être publier.

https://www.instagram.com/nathalie_lebars/