Photo de Laura

Laura

Date de publication du témoignage :

21 Juin. 2021

 RDV avec Laura (Montluçon). Porteuse de la mutation génétique BRCA2, elle a choisi de réaliser une mastectomie bilatérale avec reconstruction à plat. Un choix qu’elle revendique.

En septembre 2019, après plus de deux ans de démarches et d’attentes, j’apprenais que j’étais porteuse de la mutation génétique BRCA2. Avec cette nouvelle donnée génétique, c’est tout un parcours qui s’est imposé dans ma vie. Après plusieurs mois d’examens et de réflexions, j’ai décidé de faire une reconstruction à plat et de me faire tatouer le torse dès que possible. Les autres reconstructions qu’on me proposait ne me correspondaient pas, alors j’ai décidé de foncer sur le chemin que je m’étais choisi.

J’ai donc eu une mastectomie bilatérale prophylactique le 2 octobre 2020.
Depuis, je suis plate, adieu le soutien-gorge !

L’acceptation prend du temps, même si c’est mon choix. Ne plus avoir de seins peut être difficile à vivre certains jours.
Aujourd’hui, je continue la kiné une fois par semaine. Le liquide lymphatique aime beaucoup mon corps, alors on continue à travailler sur tout ça.
Il y a des hauts et des bas, mais jamais je ne regretterai d’avoir fait ce choix de la reconstruction à plat.
On ne s’est pas dit bonjour avec le cancer mais j’espère qu’on s’est dit au revoir.

https://www.instagram.com/laura_tonks_spz/