Photo de Caroline

Caroline

Date de publication du témoignage :

24 Mai. 2021

RDV avec Caroline (Lisieux – Normandie). Infirmière, elle découvre son cancer alors qu’elle allaite encore son bébé. Elle ne prendra plus en charge ses patients de la même façon désormais.

Juillet 2020, cela fait quelques semaines que je sens une boule à mon sein droit. Je viens d’arrêter l’allaitement, dû à la reprise du travail.Je pense à un engorgement, cela va passer. Mais cela ne passe pas et continue de grossir.

J’ai la chance d’être infirmière et de travailler avec un gynécologue, à qui je demande conseil : sûrement un adénome lactant, rien de grave, mais il me prescrit une échographie pour vérifier. C’est là que tout s’enchaîne. On me fait une biopsie et les résultats tombent : cancer canalaire infiltrant.
Je tombe de mon petit nuage de jeune maman…

Le début d’un vrai marathon : deux semaines après l’annonce, je commençais ma première chimiothérapie. Des hauts et des bas, mais aujourd’hui cela fait sept mois, la chimiothérapie est terminée, la tumeur a complètement fondu, j’ai donc pu bénéficier d’une chirurgie conservatrice.

Place à la radiothérapie et l’hormonothérapie, ainsi que la poursuite de la thérapie ciblée, mais je suis en vie et c’est tout ce qu’il faut retenir.

Je suis infirmière, et pourtant j’étais loin de penser à un cancer du sein quand j’ai senti cette boule alors la seule chose que je peux vous dire, c’est de consulter au moindre doute, même en contexte d’allaitement.
Cette épreuve a été dure mais il y a toujours du positif. Je comprends maintenant la chance que j’ai d’être en vie. Et je ne prendrai plus jamais en charge mes patients de la même façon maintenant que je suis passée de l’autre côté de la barrière.
Grosse pensée à tous les #kfighters qui ont lutté et luttent encore.

https://www.facebook.com/Daroow
https://www.instagram.com/mum_alice_nurse/?hl=en