Amélie

Date de publication du témoignage :

25 Juin. 2019

RDV avec Amélie (Saint Lys). Elle a intégré plus de sport dans sa vie et organise dans quelques jours le salon des RUBies à Toulouse.

J’ai appris que je souffrais d’un cancer du sein en 2014 entre 2 protocoles de FiV. Le premier n’ayant pas fonctionné, nous allions commencer le second.
La première annonce à encaisser a été celle de l’arrêt de la FiV. Puis, devant l’inquiétude des médecins, ça a été la prise de conscience de cette maladie grave qui me tombait dessus.
Puis tout s’est enchaîné très vite. Mastectomie, chimiothérapie… Après presque 2 ans d’hormonothérapie, fin 2016, nous avons décidé avec mon oncologue que j’allais faire une pause dans le traitement pour retenter le projet bébé. A ce moment-là, j’ai passé un bilan d’extension qui a permis de déceler des lésions métastatiques dans mon foie.
Je n’ai pas réellement modifié ma vie mais ma façon de voir la vie a changé ! Je profite d’avantage des gens que j’aime, des choses qui me font plaisir, de faire la fête, de vivre à fond, afin de ne jamais rien regretter.
Et j’ai intégré plus de sport dans ma vie alors que j’étais vraiment une non-sportive.
C’est mon oncologue qui m’a proposé de participer à un essai pilote d’un nouveau sport adapté : le rugby à toucher. Je n’étais pas très emballée au départ, mais les premiers entraînements m’ont convaincue : une belle entente, beaucoup d’amusement et prendre conscience de l’importance du sport pendant la lutte contre la maladie.
Les tests de début de saison m’ont fait comprendre que je n’avais vraiment pas d’endurance, ni une bonne condition physique. J’ai alors commencé à faire un peu de course à pied. Aujourd’hui, je peux courir jusqu’à 7 km et c’est une grande victoire. Je peux enfin participer à des événements tels que la course Odyssea ou la course des Amaz’eaunes. 5 km pour lutter contre le cancer : j’en suis très fière !
Depuis ce changement, je m’investis dans la communication sur le sport santé.
Le 29 juin prochain j’organise avec mon association de rugby le premier salon des RUBieS. Un salon créé par des patients pour des patients.
Au programme : conférences sur les bénéfices du sport santé, des exposants, des associations, des ateliers rugby… Nous espérons ainsi donner envie à de nouvelles patientes de nous rejoindre.
J’ai également été choisie par la fondation ARC pour être la marraine du triathlon des roses à Toulouse en septembre prochain. C’est un grand honneur de représenter et de soutenir la recherche sur le cancer. Je m’entraîne pour 2 disciplines : le vélo et la course.
Les 100 mètres nage seront réalisés par mon mari.
Je trouvais cela très symbolique qu’il participe avec moi dans la mesure où il a été mon plus grand soutien.

https://www.facebook.com/events/1318605744959727/?ti=icl
Salon des RUBieS

https://www.facebook.com/events/1402845463188568/?ti=icl
Triathlon des Roses 2019 à Toulouse