Photo de Fanny

Fanny

Date de publication du témoignage :

8 Oct. 2020

RDV avec Fanny (Paris). Elle dirige un lieu d’accompagnement et d’accueil pour les malades et leurs aidants.

Éducatrice spécialisée de formation, j’ai toujours eu à cœur d’aborder l’accompagnement en me souciant de la santé et du bien-être de la personne. Cette vision holistique de la santé a été renforcée lors d’une expérience auprès de femmes en errance à Montréal, un vrai déclic tant dans ma vie personnelle que professionnelle ! Je me suis alors initiée à la méditation, au yoga, au shiatsu, et plus récemment, aux massages ayurvédiques.

Ma carrière a évolué dans l’encadrement des personnes et aujourd’hui, j’exerce en qualité de directrice d’établissement au sein de la Fondation Cognacq-Jay, où toutes les structures de santé sont engagées dans l’accompagnement en cancérologie.

J’ai pour ma part davantage orienté mon action dans le secteur médico-social, avec le souci de défendre l’accès et le maintien des soins pour tous.
En 2017, un projet de lieu d’accueil et d’accompagnement hors cadre hospitalier a vu le jour pour les personnes touchées par tous types de cancer, femmes et hommes, quel que soit le stade de la maladie, ainsi que leurs proches : L’Atelier Cognacq-Jay était né !
Le lieu se veut accessible pour tous, sans conditions financières. Son développement est assuré par de généreux mécènes et particuliers.
Diriger cette structure est une véritable chance pour moi et cela fait écho aux valeurs que je défends : la réappropriation de temps pour soi, la rencontre de pairs, la (re)mise en mouvement… Autant de petites, mais grandes marges de manœuvre personnelles pour mieux vivre avec et au-delà de la maladie.
Je n’ai pas été moi-même touchée par la maladie et diriger cette structure était un véritable challenge, car cela représentait un pas de côté par rapport à ce que je connaissais. J’ai eu un peu peur de faire des maladresses au début, de ne pas répondre justement aux vrais besoins. Les rencontres que j’ai pu faire depuis le début ont été extrêmement enrichissantes pour moi, de vraies leçons de vie !

Aujourd’hui, ce sont principalement des femmes qui se saisissent de ce lieu, mais j’espère que les hommes s’autoriseront progressivement à venir pousser la porte. Le « prendre soin de soi » n’est pas seulement féminin !

Ce projet est profondément ancré dans la solidarité et la créativité, avec une équipe principalement constituée de bénévoles. Des ateliers dédiés au Mieux Être y sont proposés (détente, sport adapté, soutien psychologique, mise en beauté, ateliers créatifs) et sont encadrés par des professionnels offrant leur temps bénévolement. Le salon d’accueil se veut aussi un lieu de rencontre pour rompre un isolement, un lieu de partage, de rires, bref, un lieu où résonne la vie !
Notre vision c’est de pouvoir permettre aux personnes atteintes du cancer d’explorer diverses approches liées au corps et créer de nouvelles habitudes de santé sur le long terme pour prendre soin d’elles.

L’Atelier propose également un programme favorisant la reprise d’activité professionnelle après un cancer. Enfin, nous proposons aux personnes qui le souhaitent de devenir des « ambassadeurs ». De ce fait, notre projet est porté et pérennisé par ces ambassadeurs.

Notre dernier axe de réflexion est d’inclure les aidants, qui occupent une place essentielle dans le parcours de santé de la personne malade.
Cela fait 3 ans que l’Atelier existe et je suis fière de dire que collectivement, nous avons réussi à répondre à ces objectifs et il me tarde de voir le projet évoluer vers d’autres possibles dans les années à venir. Je vous invite à pousser la porte de l’Atelier si vous vivez ou passez par Paris. Vous serez accueillis par une magnifique équipe qui œuvre quotidiennement. Merci à eux, quel bonheur de travailler avec eux !
www.lateliercognacq-jay.fr
https://www.facebook.com/lateliercognacqjay